dimanche 1 juin 2014

Ma nouvelle coupe

(N.b : J'ai eu pendant quelques temps des spasmes musculaires dus à un problème de santé)

Un matin avant mes cours je décide de m'installer confortablement dans mon lit avec un chocolat chaud pour réviser avant d'aller en cours.
Je suis bien calée dans mon lit, lorsque soudain, un spasme au bras me fait renverser ma tasse de chocolat. Catastrophe ! Mes draps, mes rideaux, ma couette, tout y passe !
Direction la laverie car ma machine à laver est trop petite pour tout ce bazar. Je commence donc à mettre mon linge dans une grande machine du bas, pendant ce temps une charmante dame remplis la machine du dessus de son propre linge, ferme la porte, met la machine en route en s'éloigne.
Je termine enfin le remplissage de ma propre machine et la met en route.
Viens alors le moment fatidique où je me redresse et là... Impossible.
La charmante dame avait refermer la porte de la machine sur mes longs cheveux. S'en suit cris, panique, mouvements désordonnés.

Après quelques secondes de paniques et de tentatives veines pour tirer ma chevelure hors de la machine diabolique, et la femme se reprend et décide d'aller chercher un responsable de la laverie.
Quelques minutes plus tard (qui m'ont semblé des heures) le responsable arrive enfin et débranche les machine, ouvre le tambour. Mes cheveux étaient emmêlés tout autour du tambour ! On combine nos efforts, on essaie de démêler on tire, je cris. Rien à faire. J'accepte finalement que l'on coupe ma mèche à mon grand désarrois.
Je vais en cours avec une queue de cheval bien serrée et la peur que quelqu'un découvre ma supercherie. À peine les cours terminés je me précipite chez le coiffeur et me retrouve avec la coupe la plus courte que je n'ai jamais eue.

Encore une histoire, qui n'arrive qu'à moi !